Choses à Savoir HISTOIRE

Choses à Savoir HISTOIRE

Choses à Savoir

Développez votre culture en Histoire !

Categorias: Educación

Escuchar el último episodio:

Comme d'autres avant elle, l'expédition Franklin, partie d'Angleterre en 1845, devait explorer le fameux passage du Nord-Ouest. Il s'agissait d'ouvrir une nouvelle voie maritime, plus rapide, qui, en passant par l'océan Arctique, relierait l'Atlantique au Pacifique. Mais l'expédition connut un destin tragique. Une expédition piégée par la glace L'expédition Franklin se compose de deux navires à vapeur, spécialement conçus pour affronter les glaces de l'Arctique. En effet, leur coque est renforcée par un gainage métallique. Les bateaux sont dotés des instruments de navigation les plus perfectionnés de l'époque. Les 133 marins de l'équipage sont solides et aguerris, et les vivres prévues pour trois ans. Bref, tout est réuni pour que l'expédition soit un succès. Pourtant, elle tourne rapidement au désastre. En septembre 1846, les deux navires sont bloqués par la glace au large de l'île du Roi-Guillaume, qui fait partie du territoire canadien du Nunavut. L'équipage est donc obligé d'hiverner dans des conditions très rudes. En avril 1848, 24 hommes manquent déjà à l'appel. Les autres se dirigent à pied vers la rivière Back, pour renouveler leurs vivres ou trouver un hypothétique secours. Mais ils ne donneront plus aucun signe de vie. Le destin incertain de l'équipage Si les recherches entamées ne permettent pas de retrouver des rescapés, elles mettent au jour les traces de leur passage. On découvre en effet des ossements humains, des débris de vêtements et des objets divers ayant sans doute appartenu aux marins. Mais il faudra attendre le début des années 2010 pour retrouver les deux vaisseaux, qui avaient fait naufrage. L'un d'eux est d'ailleurs dans un état de conservation étonnant. Entretemps, des recherches avaient été entreprises sur place dans les années 1980 et 1990. Elles attirent l'attention des chercheurs sur une possible intoxication au plomb des marins, due en partie à l'usage d'une vaisselle en étain. D'autres indices laissent penser qu'ils auraient pu se livrer au cannibalisme. Les scientifiques, qui ont réussi, grâce à l'ADN, à identifier de nombreux marins, pensent aujourd'hui que plusieurs d'entre eux avaient réussi à regagner les bateaux et à naviguer plus au sud. Certains auraient encore survécu quelques années.  


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Episodios anteriores

  • 530 - Pourquoi l'expédition Franklin est-elle restée célèbre ? 
    Thu, 16 Sep 2021
  • 529 - Qu'est-ce que la flûte de la honte ? 
    Wed, 15 Sep 2021
  • 528 - Pourquoi certains moines brassent-ils de la bière ? 
    Mon, 13 Sep 2021
  • 527 - Pourquoi Alice Kyteler s'echappa d'Irlande ? 
    Sun, 12 Sep 2021
  • 526 - Qu'est-ce que le « serment de Koufra » ? 
    Thu, 09 Sep 2021
Mostrar más episodios

Más podcasts educación argentinos

Más podcasts educación internacionales

Filtrar podcasts por categoría